21 février 2013

L’OGBL demande une réforme fondamentale de la santé au travail

Dans le cadre d’une conférence de presse, l’OGBL a pris position le jeudi 21 février sur l’audit de la santé au travail au Luxembourg réalisé par des experts étrangers sur demande du ministre de la Santé Mars Di Bartolomeo.

L’OGBL demande que l’organisation de la santé au travail soit revue de fond en comble au Luxembourg. Il faudrait entre autres adapter la santé au travail aux besoins des salariés d’aujourd’hui et tenir compte de nouvelles pathologies, notamment psychosociales liées au stress. La santé au travail devrait donc être organisée autour de critères multidisciplinaires pour mieux servir le salarié.

L’OGBL plaide également en faveur de la création d’un service de santé au travail unique et national dirigé par un organe tripartite. L’approche sectorielle n’a pas donné les résultats escomptés. Un service unique devrait donner une plus grande autonomie et indépendance aux médecins du travail.

Pour plus d’informations, veuillez lire l’avis de l’OGBL ici.

Communiqué par l’OGBL
le 21 février 2013

 

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.