19 décembre 2012

Plan pluriannuel de la SNCB en Belgique

L’OGBL demande d’urgence une entrevue avec le ministre du transport Claude Wiseler

La Société Nationale des Chemins de fer Belge (SNCB) vient de remettre un plan d’investissement pluriannuel 2013-2025 au ministre de tutelle Paul Magnette. Ce plan prévoit le pire pour les lignes ferroviaires belges qui desservent le Grand-Duché du Luxembourg.

Soucieux de défendre l’intérêt des navetteurs frontaliers belges, l’intérêt des emplois des cheminots, mais également l’intérêt économique des lignes ferroviaires au Luxembourg, l’OGBL a sollicité une entrevue d’urgence auprès du ministre luxembourgeois du Développement durable et des Infrastructures, Claude Wiseler.

Pour le Luxembourg, il est inimaginable que la ligne ferroviaire Bruxelles – Luxembourg – (Strasbourg) ne soit pas considérée comme un axe prioritaire dans les futurs investissements. Il est impensable que le Luxembourg ne puisse plus avoir de liaison ferroviaire vers Liège, Maastricht et les pays nordiques.

L’OGBL veut expliquer au ministre toutes les conséquences néfastes que ce plan va engendrer en termes de mobilité pour les milliers de travailleurs frontaliers belges. Mais également, le manque d’attractivité que le réseau ferroviaire luxembourgeois subira en étant en partie isolé au niveau de la Grande Région et au niveau européen. Cette perte d’intérêt du transport ferroviaire aura un impact négatif sur l’activité économique et inévitablement sur l’emploi.

Enfin, pour l’OGBL, il est inconcevable de réduire à néant des services publics que l’on sacrifie sur l’autel de la rentabilité uniquement par souci d’économie, dictée par la politique libérale européenne.

L’OGBL demandera au ministre Wiseler d’exercer la plus grande pression sur son homologue belge afin, non seulement, de sauvegarder l’existence des lignes existantes, mais aussi d’augmenter l’offre ferroviaire en termes de confort, de rapidité, de ponctualité et  de fréquence des trains.

Communiqué par l’OGBL
le 19 décembre 2012

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.