13 juin 2013

Communiqué de la CES

Grève générale de 24 heures : Réponse des syndicats à la fermeture de l’ERT – le service public grec de radio et de télévision. La GSEE et la CES expriment leur solidarité aux employés de l’ERT

13/06/2013

Après la décision choc du gouvernement grec de fermer la radiotélévision publique grecque ERT, le Comité exécutif de la Confédération générale grecque du travail (GSEE) a décidé, lors d’une réunion extraordinaire, d’appeler à une grève générale de 24 heures aujourd’hui et d’organiser un rassemblement devant le siège de l’ERT situé dans la banlieue nord d’Athènes.

Nous appelons les travailleurs à exprimer leur solidarité avec les employés d’ERT qui ont été licenciés du jour au lendemain et de protester contre cette décision devant les locaux de l’ERT.
Les syndicats, comme la société grecque qui souffre des mesures d’austérité pénibles et unilatérales imposées par le gouvernement grec, ont été pris au dépourvu par l’annonce surprise. Ils dénoncent cette décision autoritaire et anti-démocratique sans précédent qu’ils qualifient de « coup d’état ».

Lors de la réunion d’hier avec le Premier ministre grec, Antonis Samaras, la Secrétaire générale de la Confédération européenne des syndicats (CES), Bernadette Ségol, et le Président de la GSEE, Yannis Panagopoulos, ont exprimé leur désaccord avec cette décision et ont fermement dénoncé la fermeture de l’ERT.

La position commune et non-négociable de la GSEE et de la CES est que l’ERT appartient au peuple grec et n’a à répondre de ses actes que devant les contribuables grecs qui paient pour le service public de radiodiffusion et de télévision.

La GSEE est solidaire avec les employés de l’ERT et se bat pour inverser cette décision.

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.