16 mai 2013

Grève dans l’enseignement : délai de renvoi des listes prolongé

Les syndicats SEW/OGBL et APESS viennent de se rendre compte que les délais prévus pour renvoyer les listes des enseignants du fondamental et du secondaire étaient trop serrés, d’autant plus que la dernière réunion d’information au Centre Atert à Bertrange n’avait lieu que le 7 mai dernier. Les responsables des listes de différentes écoles viennent de nous informer qu’il n’était pas possible de rassembler les signatures de tous les enseignants décidés à faire la grève pour la date prévue et nous ont demandé une prolongation avant de procéder au renvoi des listes.

La campagne de désinformation, cherchant à intimider les enseignants et les incitant à abandonner le grand mouvement solidaire, a suscité non seulement l’indignation des enseignants engagés, mais a aussi relancé les débats dans les écoles.

Après la grande manifestation du 22 mars 2012, le Gouvernement a réussi à faire durer pendant toute une année la procédure de litige engagée par les deux syndicats. Un des objectifs de cette stratégie était de briser la résistance des enseignants par l’usure.
La mobilisation a repris dans les écoles et le mouvement de protestation est en train de reprendre l’ampleur nécessaire pour aboutir à une grève. Les réactions des différentes écoles laissent prévoir que le quota des 50 % d’enseignants adhérant au mouvement de grève sera atteint.

Les syndicats SEW/OGBL et APESS qui espéraient pouvoir faire aujourd’hui un premier point ont par conséquent décidé de prolonger la date limite du renvoi des listes de grève.

Luxembourg, le 16 mai 2013

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.