19 novembre 2018

Luxembourg Institute of Socio-Economic Research (LISER)

Définition d’un agenda pour les négociations du futur accord collectif de travail

liser_agenda

Le Onofhängege Gewerkschaftsbond Lëtzebuerg (OGBL), d’une part, le Conseil d’administration et la Direction du Luxembourg Institute of Socio-Economic Research (LISER), d’autre part, ont signé le 9 novembre 2018 l’accord d’établissement définissant l’agenda de la négociation du futur accord collectif de travail (ACT) pour les 140 salariés du Centre.

Cet accord, qui est un accord subordonné de la convention-cadre du secteur de la recherche publique, définit les conditions de travail et de rémunération pour les collaborateurs du LISER durant l’année 2019 lors de laquelle le futur ACT sera négocié entre les deux parties.

Représentant l’aboutissement de longs et parfois délicats mois de négociation, cet accord d’établissement concrétise la réorientation de la politique des ressources humaines du Centre en ligne avec ses orientations stratégiques.

L’accord confirme l’investissement du Centre dans une politique des ressources humaines articulée sur le développement, la reconnaissance et la valorisation des personnes, de leur expérience, leurs performances, compétences et carrières. Afin de concrètement mettre en œuvre cette politique des ressources humaines, les Parties ont fixé ensemble les principes fondamentaux du futur ACT et se sont engagés à activement poursuivre le dialogue social en vue de finaliser les négociations du futur ACT avant fin août 2019 selon un agenda dont ils ont convenu.

Les principaux éléments additionnels de l’accord d’établissement sont les suivants:

  • Organisation du temps de travail (y compris modalités de l’horaire mobile), gestion des congés, modalités du travail à domicile ainsi que du travail à temps partiel ;
  • Mesures spécifiques liées à l’âge ;
  • Soutien à la poursuite d’études de master, d’un doctorat ou d’une habilitation.

L’accord inclut également un engagement sur une enveloppe budgétaire exceptionnelle pour porter en 2020 l’augmentation de la masse salariale à 2% pour la mise en œuvre des mesures de reconnaissance et valorisation.

Enfin, pour récompenser les efforts et contributions consenties par les salariés du Centre dans la réorientation stratégique du fonctionnement et de la politique des ressources humaines du Centre, l’accord prévoit un supplément de salaire pour alignement stratégique exceptionnel et unique de 600 euros par équivalent temps plein, payé en une seule fois et ne générant pas de droits acquis dans le chef des salariés bénéficiaires.

Les Parties soulignent l’atmosphère constructive dans laquelle les négociations se sont terminées. L’objectif est maintenant de finaliser l’accord collectif de travail du LISER pour fin août 2019 et l’enjeu de ces nouvelles négociations qui démarrent dès ce mois de novembre est de travailler à la finalisation de la grille de carrière et de la politique salariale du Centre suivant les principes directeurs établis dans l’accord trouvé.

Communiqué par le syndicat Education et Sciences (SEW) de l’OGBL et le LISER
le 16 novembre 2018

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.