3 octobre 2017

Crise Espagne/Catalogne

La solution policière n’est pas la solution – Le dialogue et la négociation sont urgents !

Alors que l’Espagne traverse actuellement une crise politique majeure, l’OGBL tient à se solidariser avec les confédérations syndicales espagnoles CCOO et UGT qui, ces dernières semaines, n’ont cessé de lancer des appels pour que la tension diminue entre Madrid et Barcelone et pour qu’une solution soit négociée entre la capitale nationale et la capitale catalane.

Dimanche dernier, ce qui devait être évité à tout prix a tragiquement eu lieu. Le mouvement syndical tient à souligner qu’il s’agit ici d’un conflit politique qui nécessite des solutions politiques. L’intervention du gouvernement et de l’appareil judiciaire d’État, dimanche dernier, n’a pas été proportionnée. Celle-ci n’a fait que démontrer son visage le plus répressif, en contribuant à augmenter durement la tension. La solution policière n’en est pas une.

Il s’est produit une mobilisation sociale incontestable en Catalogne qui exprime, sans aucun doute, qu’il existe un conflit politique qui ne peut être géré de façon unilatérale par le gouvernement, ni par des approches  strictement administratives et juridiques. Encore moins lorsque, au final, celles-ci débouchent sur des actions purement policières qui ne font qu’exacerber le conflit.

L’OGBL soutient la CCOO et l’UGT dans leur appel urgent au dialogue entre les différents acteurs impliqués dans cette crise. La délibération et la démocratie sont la seule réponse envisageable. La stratégie de la tension et de la confrontation doit être remplacée de manière urgente par celle du dialogue et de la négociation.

Communiqué par l’OGBL
le 3 octobre 2017

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.