5 novembre 2012

Banque Internationale à Luxembourg

Contrôles médicaux à outrance

Le Syndicat Banques et Assurances de l’OGBL a été témoin ces dernières semaines du comportement abusif de la direction des ressources humaines de la BIL envers un de ses salariés en incapacité de travail. Ce salarié, victime d’un burn-out suite à une surcharge de travail endurée depuis plus d’un an, a bien respecté la procédure à suivre dans le cadre d’une incapacité de travail, en informant la direction de ses absences, certificats médicaux à l’appui.

La BIL, suspicieuse, a exigé que son salarié de se soumette à pas moins de quatre contrôles médicaux externes chez quatre médecins généralistes, en moins d’un mois!
Le salarié s’est rendu à ces contrôles médicaux et a été finalement déclaré inapte au travail.

L’OGBL/SBA s’inquiète de l’acharnement de la BIL à mettre en doute les certificats médicaux des médecins référents et de la pression exercée sur ses salariés malades.
Jusqu’à quel point la santé des salariés de BIL doit-elle se dégrader pour que cessent ces pratiques excessives ?

S’il est vrai que la loi confère à l’employeur un droit de contrôle médical de ses employés, l’acharnement de la BIL est inacceptable pour les représentants OGBL du personnel et pour le Syndicat Banques et Assurances de l’OGBL, qui mettront tout en œuvre pour que de tels abus ne se reproduisent plus à l’avenir dans cet établissement bancaire et sur la place financière.

Communiqué de presse du Syndicat Banques et Assurances de l’OGBL
le 5 novembre 2012

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.