16 février 2018

Assurance dépendance

L’OGBL sollicite une entrevue d’urgence auprès du ministre de la Sécurité sociale

vieilHommeAidéParJeuneLors de l’élaboration de la réforme de l’assurance dépendance, l’OGBL est intervenu à maintes reprises en faveur du maintien et plus encore, de l’amélioration de la qualité du système des prestations de soins au Luxembourg.

L’OGBL s’est opposé à toute sorte de réforme du système qui engendrerait une dégradation des prestations de l’assurance dépendance.

Dans ce contexte et suite aux différentes discussions relatives aux définitions et applications de diverses prestations, l’OGBL a demandé une entrevue d’urgence auprès du ministre de la Sécurité sociale.

Lors de cette entrevue, l’OGBL souhaite clarifier et obtenir des engagements de la part du ministre concernant les nouvelles dispositions législatives portant sur:

  • les activités d’appui à l’indépendance prestées en individuel ou en groupe (AAI)
  • les actes dits de «courses-sorties»
  • les activités de garde en groupe et individuelle
  • les activités d’assistance à l’entretien du ménage dans le cadre du maintien à domicile

Par ailleurs, l’OGBL évoquera également les problèmes liés au secteur du handicap, ainsi que ses revendications concernant les aidants informels et l’administration d’évaluation et de contrôle de l’assurance dépendance.

Enfin et compte tenu de la tendance actuelle que ressentent les salariés du secteur, l’OGBL rejette formellement toute forme de pression exercée sur l’emploi des professionnels sur le terrain due à des motifs économiques. L’OGBL n’accepte aucun licenciement de membres du personnel découlant de l’implémentation du nouveau régime de l’assurance dépendance. C’est pourquoi, l’OGBL revendique aussi bien de la part du gouvernement, que des gestionnaires des organismes prestataires, l’instauration d’un modèle de garantie d’emploi pour les membres du personnel.

Communiqué par l’OGBL
le 16 février 2018

Imprimer le communiquéRecommend to a friend

Les commentaires sont fermés.